20H des médias

Les « 20H des Médias » comportent une phase de formation initiale, renforcée par les « Matinées des Médias ». L’objectif principal est de promouvoir l’esprit de Défense et de Sécurité avec des Médias vecteurs de changement dans ces domaines. Le programme contribue au renforcement de capacités par une appropriation des concepts, favorise la découverte des réalités sécuritaires au Sénégal et dans la sous-région et permet aux auditeurs de développer des aptitudes au traitement de l’information et à la recherche en matière de Sécurité et Défense.

Entre 2015 et 2019, près d’une centaine de personnes ont été formées.

Session initiale de formation du 06 au 22 mai 2019 au CHEDS.​

♦ Cérémonie de remise des attestations de la 5ème promotion des « 20 H de formation des Médias » /2ème Matinée des Médias : mercredi 10 juillet 2019 au CHEDS

Auditeurs : vingt-six (26) dont huit (08) femmes et dix-huit (18) hommes venus de divers groupes médiatiques, de la Société civile, et des Forces de Défense et de Sécurité.

Thèmes : La session de formation des 20h des médias s’est déroulée en trois (03) grandes phases :

  • Un premier bloc sur la Géostratégie mondiale qui renvoie aux tendances géopolitiques, aux espaces géographiques ainsi qu’aux conflits, tensions ou phénomènes sociaux qui influent sur les rapports de puissance et sur la paix et la sécurité internationale.
  • Un deuxième bloc sur les missions, l’organisation, et les réponses de l’Armée face aux défis sécuritaires nationaux et régionaux.
  • Un troisième bloc qui fait le résumé sur l’histoire ; les fonctions ainsi que le rôle des médias dans la construction de la paix et de la Sécurité  internationale.

Résultats : La session 2019 des 20h de formation des médias s’est bien déroulée dans l’ensemble, les présentations de haute facture ont permis aux auditeurs d’avoir une vision plus claire des enjeux sécuritaires de l’heure et ce afin de mieux appréhender les questions de Défense et de Sécurité.

Thème : « Activistes, Blogueurs, Forces de Défense et de Sécurité : dans le virtuel, quelles passerelles ?

Présidence : Général de brigade Amadou Anta GUEYE, Directeur général du CHEDS

Intervenants :

  • Madame Evelyne MANDIOUBA, Journaliste, Coordinatrice des rédactions  du Groupe D-média ;
  • Monsieur Maguette MBOW, Enseignant et Expert en transformation et innovation digitales ;
  • Monsieur Cheikh FALL, Journaliste, Président des Africtivistes.

Objectifs : créer un espace de dialogue entre les deux corps qui se sont assurés la maitrise de l’espace virtuel avec des intentions spécifiques

Les deux communications ont porté sur :

  • Réseaux sociaux : les défis de l’Information et de la Communication ;
  • Quelle est la perception que les Activistes et blogueurs ont du cyberespace ?

Grandes conclusions : Depuis plusieurs années, les activistes, les mouvements citoyens s’investissent dans les réseaux sociaux, par le biais des blogs, entre autres, qui sont devenus leurs outils de mobilisation, d’échanges, de construction de stratégies d’influence. Ils sont aussi de plus en plus familiers avec tout ce qui a trait à la cybersécurité. Or, nous le savons, la défense et la sécurité sont une œuvre collective. Autant les activistes, les blogueurs, « nouveaux »  acteurs , doivent se donner des règles pour veiller à ne pas alimenter les ruptures sociales, à ne pas se créer de faux ennemis, mais à être part de la cohésion, autant les Forces de Défense et de Sécurité devraient pouvoir entrer en dialogue avec les activistes et les blogueurs pour tisser des passerelles en vue de contrer l’extrémisme violent , le terrorisme et tous les facteurs de déstabilisation.

Les recommandations suivantes ont été faites pour réguler le cyberespace :

  • L’instauration d’une « police numérique » qui intègre l’administration, les forces de défense et de sécurité, les journalistes et blogueurs, les représentants des consommateurs etc. ;
  • La création  d’organes de moralisation et de régulation comme véritables sentinelles citoyennes et outils d’alerte précoce ;
  • Le développement de l’hygiène numérique à travers le tryptique : éducation, sensibilisation et culture numérique ;
  • L’enseignement de l’éthique et de la déontologie des médias aux activistes et blogueurs ;
  • La mise en place d’une plateforme numérique de protection des lanceurs d’alerte ;
  • L’utilisation du « droit de réponse » des médias pour lutter contre les fake-news.

Lettre de la promotion (Lien)

Le rapport

[pdf-embedder url=”https://cheds.gouv.sn/wp-content/uploads/2022/01/Rapport-webinaire-médias.-Juin-2021.pdf” title=”Rapport webinaire médias. Juin 2021″]

L’Etude

[pdf-embedder url=”https://cheds.gouv.sn/wp-content/uploads/2022/01/Revue-PS-ASS___N001-2020-pour-le-wb-1-1.pdf” title=”Revue P&S-ASS___N001-2020 pour le wb (1) (1)”]

20 Heures des Médias 2018

 

La quatrième édition de la formation des « 20 heures médias » du CHEDS s’est déroulée du 16 mai au 06 juin 2018 au Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS).
La cérémonie d’ouverture a été présidée le mercredi 16 mai à 09 heures par le Directeur général du Centre, le Général de Brigade Paul NDIAYE, en présence de la Responsable de la Direction des Programmes spéciaux, le Docteur Christiane AGBOTON, de la Coordonnatrice du Programme Medias, Défense, Sécurité et Paix, Madame Eugénie Aw-NDIAYE  et d’une quinzaine de professionnels des médias venus de différents organes de presse et agences de communication.
Les modules de la formation ont porté entre autres, sur :
– les concepts des fondamentaux de la Défense et de la Sécurité ;
– la distinction entre les médias de la haine et les médias partisans ;
– le rôle des médias dans la promotion de la paix et de la culture ;
– les menaces liées à l’utilisation des TICs ;
– le lien entre Genre, Médias et Sécurité.